fbpx

On appelle ça "le capitalisme"

On appelle ça « le capitalisme »

On appelle ça « le capitalisme »

650 468 OALI

 

Publié le 16 mars 2022 à 15:00

On appelle ça « le capitalisme »

Et tant qu’on refusera de nommer les choses telles qu’elles sont, il y’a peu de chance que cela s’améliore.

Un fou furieux qui défie un autre fou furieux en combat singulier pour décider du sort d’une nation[1]www.rtl.be, une entreprise qui ne voit pas l’intérêt de cesser son business juteux quand bien même celui-ci finance une guerre que tout le monde ou presque tente d’endiguer[2]www.lemonde.fr, un pays – la France – qui durant des années n’a pas cessé de vendre des armes à un autre pays – la Russie – tout en ne cessant pas non plus de diaboliser ce dernier pour faire bonne figure[3]www.nouvelobs.com, ces faits s’inscrivent tous dans une même logique qui porte un nom : le capitalisme.

Si le patron de Tesla roule des mécaniques sur Twitter, c’est, à n’en pas douter, pour s’offrir un énième coup de pub et booster la valeur en bourse de son entreprise. Si Total n’a jusqu’à présent pas jugé opportun d’interrompre la plupart de ses activités malgré la pollution, l’exploitation et la destruction du vivant que cela engendre, et maintenant le soutien que cela apporte au grand méchant russe, c’est parce qu’elle est entièrement prise dans le raisonnement capitaliste et tenue par l’appât du gain. Et si la France a vendu des armes à la Russie et continue à en vendre aux Émirats arabes unis ainsi qu’à d’autres pays qui bafouent les droits de l’homme et de la femme, c’est encore et toujours pour la même histoire de profit.

Aussi longtemps que l’on continuera à traiter ces faits comme s’ils étaient indépendants les uns des autres, en affichant toujours cette même posture vraiment lassante d’indignation mal placée, en refusant de désigner le « vous-savez-quoi » par son nom, l’histoire se poursuivra, elle se répétera et elle s’empirera.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée